VGB/ PRISON

Le projet Prison& VBG vise la réinsertion socio-économique des détenus à travers l’apprentissage et l’exercice aux métiers d’une part, et la réintégration des femmes victimes survivantes des Violences Basées sur le Genre (VBG) à travers la mise en œuvre des Activités Génératrices de Revenu (AGR).

Au total, 260 détenus dont 203 hommes et 57 femmes ont bénéficiés des formations en métiers dans le cadre du projet « Réinsertion socio-économique des détenus ». Les établissements pénitentiaires ciblés comme prisons pilotes sont la prison de Rumonge, la prison de Ngozi hommes et Ngozi femmes et la prison de Gitega.

Dans le cadre du projet « Réintégration socio-économique des femmes victimes survivantes des VBG par la mise en œuvre des AGR », dix groupements ont été initiés dans les communes de Giheta et Bukirasazi de la province Gitega et dans la commune Shombo de la province Karusi.

Toutes ces actions visent l’amélioration des conditions de vie permettant la prévention de la récidive et sont exécutées par la CHASAA sur appui technique et financier du PNUD.