BATIR L’AVENIR

Le projet « Bâtir l’avenir » (renforcement du rôle des OSC du secteur de l’EFTP à travers la mise en place d’un système partenarial de Développement des Compétences Techniques et Professionnelles (DCTP) pour le secteur du BTP), vise à contribuer à la suppression des obstacles qui limitent l’impact positif des interventions des OSC issues de l’économie formelle et informelle dans le secteur de l’EFTP et la promotion de leur participation pleine et entière en tant que coresponsables des autorités nationales dans la gouvernance et le développement du secteur, au sein d’un véritable Partenariat Public-Privé.
La Chambre Sectorielle d’Art et Artisanat, CHASAA en sigle, en collaboration avec l’ONG VIS et l’AEB intervient depuis 2015 dans l’adéquation formation-emploi notamment à travers la mise en œuvre de la formation de courte durée (duale) qui se fait en alternance, une période de 15 jours pour la formation théorique qui est estimée à 20% du temps maximum et une autre période de 45 jours pour la formation d’apprentissage estimée à 80% dans les ateliers des différents artisans dans les trois provinces de formation cibles à savoir : la Mairie de Bujumbura, Gitega et Kayanza ; et l’insertion des lauréats.

Ce programme est mis en œuvre dans les centres de formation de Kanyosha et Musaga en Mairie de Bujumbura, Bwoga en province de Gitega et Mihigo en province de Kayanza.


Objectif général

Soutenir l’insertion socio-professionnelle des couches plus vulnérables des jeunes burundais à travers la formation par l’apprentissage entre formation théorique et la pratique en entreprise ou dans un atelier de production de Menuiserie et Soudure.